Lexique financier

L

Lettres grecques

Les lettres de l’alphabet grec désignent la sensibilité des prix des produits dérivés aux facteurs dont ils dépendent (prix sous-jacent, échéance, volatilité, taux sans risque) :

  • (delta): sensibilité au prix sous-jacent.
  • (theta): sensibilité à la durée restante avant l’échéance.
  • (vega): sensibilité à la volatilité.
  • (rho): sensibilité au taux sans risque
  • (gamma): sensibilité du delta au prix sous-jacent.

Les produits dérivés servent surtout à couvrir certains risques. Les lettres de l’alphabet grec indiquent l’inverse de la quantité de produits dérivés nécessaires pour une couverture optimale des risques ciblés. Par exemple, l’achat de 20 puts assortis d’un delta de -0,50 couvrira une position longue de 10 actions sous-jacentes contre les fluctuations du sous-jacent.

Leveraged buyout (LBO)

Un Leveraged Buyout (LBO) consiste à racheter une entreprise (« la cible ») en utilisant 3 types de leviers différents :

  • Levier juridique : Un holding est constitué, qui rachètera les actions de la société. Par conséquent, l’investisseur qui détient 50% du holding qui possède 50% des parts de la cible, pourra contrôler la cible alors qu’il n’a payé que 25% de son capital. Ce levier peut être amplifié en constituant plusieurs holdings.
  • Levier financier : En général, le holding s’endette considérablement pour financer la transaction. Les dividendes de la cible, qui sont payés au holding, sont ensuite utilisés pour rembourser la dette émise.
  • Levier fiscal : De manière générale, les dividendes générés par la cible et payés au holding sont exonérés d’impôts. De plus, il est possible, sous certaines conditions, de consolider les revenus de la cible avec les revenus du holding pour réduire les taxes globales (si les revenus du holding sont négatifs).

Les LBO sont des investissements risqués qui s’étalent généralement sur trois à sept ans.

lbo_glossary

Libor

Le London Interbank Offer Rate (LIBOR) est le taux moyen offert aux principales banques de Londres sur le marché interbancaire. Les taux Libor sont publiés quotidiennement pour 10 devises et 15 échéances. Ils sont calculés sur la base des soumissions banques et peuvent donc être manipulés. Ces manipulations sont à l’origine du « scandale du Libor » révélé en juin 2012.

Liquidation forcée

La liquidation forcée est une situation de marché où l’offre trop faible d’un actif sous-jacent entraîne une hausse des prix. Cette situation est souvent amplifiée par des ventes à découvert ou des positions vendeuses constituées via des contrats dérivés. Les parties finissent par acheter sans tenir compte du prix du sous-jacent pour couvrir leurs pertes et éviter de faillir à leurs obligations (ce qui aurait des conséquences négatives). Les prix se mettent alors à grimper. Les liquidations forcées sont souvent le résultat de manipulations du marché. Un exemple célèbre s’est produit en octobre 2008, lorsque les actions Volkswagen ont flambé de plus de 300 % en deux jours.