Lexique financier

T

Titrisation

La titrisation est le processus de création de titres liquides (comme les ABS ou les CDO) à partir d’un éventail d’actifs illiquides (principalement des prêts). Il s’agit pour une entité, généralement une banque, de vendre des actifs à un special purpose vehicle (SPV) qui émet des titres dont le risque et les performances sont liés aux actifs vendus. La titrisation est généralement combinée au mécanisme de tranchage pour permettre l’émission de titres assortis d’un faible risque.

Top-down

Dans le domaine de la gestion d’actifs, le terme top-down s’utilise pour désigner le processus de sélection des titres. Plusieurs allocations successives sont réalisées, en partant d’une perspective mondiale (choix d’actions du monde entier) pour aller vers une vision régionale et sectorielle. Les gérants commencent par analyser l’univers d’investissement le plus large et le réduisent progressivement. L’inverse d’une approche top-down est une approche bottom-up.

Tracking error

La tracking error mesure la volatilité de la performance relative d’un portefeuille par rapport à son indice de référence.

Tranchage

Le tranchage est un mécanisme largement utilisé lors de la titrisation afin de réallouer le profil risque/rendement d’un portefeuille dans différentes tranches. L’un des principaux objectifs de ce processus est de bénéficier d’une amélioration de la note de crédit pour les tranches senior nouvellement créées (AAA, faible risque de crédit). Des tranches intermédiaires (appelées « mezzanine ») et des tranches subordonnées présentant un risque de crédit élevé (actions) sont alors disponibles également. Les deux grands principes du tranchage sont :

  • Réallouer les risques de défaut du groupe d’actifs des tranches actions vers les tranches senior.
  • Réallouer les flux de trésorerie générés par le groupe d’actifs des tranches senior vers les tranches actions.

tranching_glossary